Après la Suède : un pirate de 23 ans à l’assaut de l’assemblée en France

de | 9 septembre 2009

Après la percée réalisée par un « parti de pirates » en Suède, c’est au tour des Français d’essayer de surfer sur la vague de la défense des internautes en politique.

Avec en ligne de mire la performance de Christian Engström qui a réussi une percée et est rentré au parlement Européen en Juillet, Maxime Rouquet en effet se verrait bien récupérer le siège laissé vacant par Christine Boutin en se présentant dans les Yvelines.

Etudiant de 23 ans, l’objectif de cet informaticien n’est pas de s’engager sur tous les fronts, mais seulement de faire passer un message fort et de défendre les intérêts des internautes, et de manière plus large, de débattre sur la question de la propriété intellectuelle numérique.

Avec DADVSI et HADOPI, les réactions se font multiples, et celle-ci, boostée par les évènements en Suède était prévisible. Les résultats de ce candidat seront donc un bon indicateur sur la préoccupation des français sur le sujet sensible de la réglementation des activités sur internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.