Des salaires d’ingénieur toujours à la hausse ? Pas sur …

de | 6 septembre 2009

La crise financière actuelle fait couler beaucoup d’encre , notamment sur les questions d’emploi. A ce sujet, d’ailleurs, on entend tout et son contraire. En effet, dans cet article, lemonde.fr estime même que les salaires des jeunes fraichement émoulus d’une formation d’ingénieur sont à la hausse, cependant ce n’est pas ce que le site 01net croit savoir.

En effet, la version en ligne du magazine:

  • Note une hausse du nombre des demandeurs d’emploi dans l’informatique dans cet article
  • Remarque que Accenture vise à réduire ses coûts ici
  • Souligne une dégringolade des offres d’emploi dans l’informatique

Enfin, d’autres journaux en ligne observent également une baisse du marché, toutes catégories confondues cette fois ci comme meteojob, et ce n’est un secret pour personne, mais une augmentation du nombre de demandeurs d’emplois ne s’accompagne que rarement d’une hausse des salaires à l’embauche.

Alors, effectivement, la plupart de ces articles portent sur l’informatique, et parlent de cadres, sans se concentrer sur les ingénieurs. Cependant, après avoir cherché du travail par moi-même dans les SI, je pencherais plutôt pour la seconde option qui présente la situation comme beaucoup plus tendue, en terme d’opportunités et de niveau de salaire que par le passé. Une situation qui, après discussion avec d’autres « jeunes dip’  » est valable quel que soit le diplôme (universitaire, ingénieur, haut de gamme ou non) et les secteurs de recherche.

Cependant, les opportunités n’ont pas complètement disparu, les offres existent toujours ne serait-ce que pour faire face au turn-over. Il faut simplement s’armer de patience, se construire un projet professionnel viable pour enfin signer le précieux document qui évite de passer par la case ANPE, maintenant pôle-emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.